logo11w[1]

La guerre est déclarée entre l’Europe et Google

Entre l’Europe et Google, la guerre est déclarée. Selon le Financial Times, le Parlement européen va lancer une offensive qu’elle agite comme une menace depuis des mois. Il s’agit de « dégrouper le moteur de recherche des autres services commerciaux ».
Après des années de lutte, le Parlement européen ne verrait que cette solution pour contrer la position dominante de Google. De fait, elle n’a pas réussi à convaincre l’Américain de lui confier les secrets de son algorithme.
Cette attaque extrême est lancée par la nouvelle équipe du Parlement conduite par l’AllemandGünther Oettinger. Cette demande pourrait même être soutenue à la fois par le Parti populaire européen et le Parti socialiste européen.
Margrethe Vestager, la nouvelle commissaire européenne à la Concurrence, a déjà indiqué qu’elle sera à l’écoute de Google et divers plaignants avant de décider comment avancer sur l’enquête antitrust.
Rappelons qu’en France, Arnaud Montebourg demandait, lui, le vote d’une loi anti-Google lorsqu’il était ministre de l’Economie.
Reste à savoir comment l’Europe va pouvoir imposer le « démantelement » du groupe américain. Le Parlement aura-t-il suffisamment de poids pour y parvenir ?
Cette menace peut contraindre Google à modifier ses règles et, de fait, son modèle économique qui est basé sur la publicité et la vente de liens commerciaux. Et, s’il ne le fait pas, des lois drastiques pourraient être votées.
Le texte final du projet de loi sera proposé au début de la semaine prochaine.
Google n’a pas encore réagi.
Posted in Information.